Les Pim’s de Sandra

Ingrédients:
Pour la génoise
4 oeufs moyens
120g sucre
120g farine
40g beurre fondu

Pour la garniture
250g confiture (orange ou framboise ou cerise ou autres)
250g chocolat noir

Préparation:

Préchauffer le four th5-6 (170°C).
Préparer 20 moules à muffins ou petits ramequins : beurrer et fariner s’ils ne sont pas en matière siliconée.

La Pâte à Génoise.

Choisir un cul de poule ou un bol suffisamment haut et dont la taille est adaptée pour une cuisson au bain-marie sans que son fond soit au contact de l’eau. Chauffer l’eau du bain-marie (non bouillante).
Dans le cul de poule, mélanger les oeufs entiers et le sucre avec un fouet pendant 1 minute, puis poser le cul de poule sur la casserole d’eau à feu doux et continuer à fouetter sans interruption jusqu’au ruban : l’appareil oeufs/sucre blanchit, devient mousseux et aéré et triple de volume.
Retirer le cul de poule du bain-marie et continuer à fouetter sur le plan de travail jusqu’à complet refroidissement.
Verser en pluie la farine tamisée en 2 ou 3 fois en l’incorporant très délicatement avec une maryse ou une spatule (il faut soulever la masse) jusqu’à ce que la pâte soit devenue homogène.
Ajouter éventuellement le beurre fondu tiédi (j’ai mis de l’huile neutre à la place) et l’incorporer à la maryse.

Sans attendre, verser la pâte à génoise dans les moules à muffins (il faut compter une grosse cuillère à soupe bombée de pâte par moule) et enfourner. Cuire environ 8 min.
Laisser refroidir avant de démouler (la génoise va se rétracter, elle sera plus facile à démouler).

La génoise peut être préparée la veille.

Garniture et Finition.

Couper en 2 les mini génoises dans le sens de la largeur et les déposer face coupée dessus sur un grand plateau. Déposer une cuillère à café bombée de confiture sur chaque moitié.
Couper le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie.

Laisser tiédir pour qu’il ne soit pas trop liquide puis verser le chocolat fondu sur les génoises et égaliser grossièrement la surface à l’aide d’une spatule ou d’un couteau à beurre. Laisser le chocolat prendre à température ambiante ou au réfrigérateur pour un effet encore plus « crousti-fondant » !